ASHTANGA


La définition en sanskrit de l'ASHTANGA

ASHTA Huit, ANGA Menbres.

Les célèbres YOGA-SUTRAS de Patanjali ont été rédigé deux siècles avant notre ére.

Le mot Sutra, en sanscrit, désigne le fil du collier et, par extension, le fil conducteur d'un raisonnement, d'un exposé. Il évoque aussi les perles du collier et désigne alors les 195 aphorismes qui constituent le traité. Il nous montre le chemin à suivre pour atteindre l'état de Samadhi.

Le premier membre "YAMA" consiste en règles de éthiques, qui garantissent que le yogi interagit harmonieusement avec son environnement. Les préceptes sont, la non violence, être authentique, ne pas voler, la sagesse et se garder de l'avidité.

Le deuxième NIYAMA

Les observances sont la propreté physique et mentale, le contentement, la simplicité, l'études des textes sacrés et la spiritualité.

Le troisième membre est ASANA.

Par la pratique des asana du yoga, le corps devient "fort et léger comme celui d'un lion".

Le quatriéme est PRANAYAMA

L'allongement du souffle et de votre force vitale.

Le cinquiéme est PRATYAHARA

Le retrait des sens.

Le sixiéme est DHARANA

La concentration.

La pratique de la concentration est un prérequis et une préparation à une véritable méditation.

Le septiéme est DHYANA. La méditation.

Méditer signifie demeurer, sans être aucunement influencé, entre les extrêmes du mental, et soudainement simplement "être connecter au moment présent " au lieu de "devenir".

Le huitiéme menbre. SAMADHI

C'est un état de pure extase de l'être. Cet état naît lorsque la respiration interne entre dans votre canal central (la sushumna). Alors, la vérité, ou réalité profonde, irradie soudain.